LIVRES

Mes romans, vous l'aurez deviné, parlent du processus psychique qui conduit certains êtres dans des situations sur le fil du rasoir prêts à verser dans le surnaturel...

J’ai toujours aimé les comédies qui tournent mal... écrire sur des gens ordinaires, des femmes le plus souvent, lesquelles voient un jour leur destin basculer...

SORTIE LE 15 MAI EN LIBRAIRIE  : 

LE SILENCE EST D'HORREUR (Thriller psychologique)

Marie et Colin, mariés depuis cinq ans et profondément amoureux, viennent d’aménager dans le vieil Annecy, la « Venise des Alpes ». Nouvel appartement dans un décor de carte postale, nouvelle vie… Un bonheur que seul vient entacher leur impossibilité de procréer.

C’est sans compter sur l’aide de leur voisin du dessous, ténébreux Sarde aux pouvoirs naturels singuliers qui se dit apte à soigner cette infertilité. 

Colin et Marie, prêts à tout pour satisfaire leur mal d’enfants, se laissent entraîner dans une spirale infernale qui aura raison de leur bel amour.

De cette descente aux Enfers qui les mènera jusqu’en Sardaigne, en résulteront un meurtre et un suicide, alors que Marie apprend qu’elle est enfin enceinte…

Trente-trois ans plus tard, Ève, leur fille, revient des États-Unis au décès de sa mère. Durant une interminable nuit, elle n’aura de cesse d’extorquer à sa tante Juliette, sœur de Marie, plus impliquée qu’il n’y paraît aux drames, le fin fond de la vérité, jusqu’à honorer la conclusion d’un pacte…

Au-delà de David : mon frère n'est pas mort, il est juste passé dans la pièce à côté  (Récit) 

ASIN : B01CC49NUO

Ceci est une histoire vraie.
J'étais une journaliste à l'esprit pragmatique lorsque j'ai perdu de façon brutale mon jeune frère âgé de trente-cinq ans.
Tandis que le monde s'écroulait, je me suis raccrochée à une annonce : Ina, jeune médium, de façon gracieuse, proposait son aide...
Partagée entre le scepticisme et l'envie d'y croire, je me suis trouvée propulsée dans un monde inconnu, métaphysique, mais fascinant, peuplé de plans astraux, d'êtres de lumière, d'anges ou justiciers, de revenants ou défunts coopérateurs, de signadora ou mazzera en contact avec l'invisible...
Cependant, je ne suis pas entrée, tel l'aveugle dans un mur, dans cette irrationalité.
Chacune des expérimentations avec l'au-delà, rapportées par Ina, chacune de ses paroles prononcées, a fait l'objet d'une analyse critique alors que mon cartésianisme vacillait et que, un à un, se renversaient comme un jeu de quilles tous mes garde-fous.
Pendant six mois, une idée de livre en tête, nous avons correspondu Ina et moi, par le biais du téléphone ou de l'informatique avant de nous rencontrer véritablement en Corse, là où elle résidait.
J'ai enfin pu fouler les lieux, théâtre de la vie spirituelle haute en couleur de ma nouvelle amie, sur lesquels j'écrivais depuis un semestre.
Alors que le livre était sur le point d'être terminé, une entité, appelée Santa Guilia, avec laquelle Ina entretient depuis toujours des liens d'amitié et qui, depuis l'au-delà, orchestre les fils dorés de cette expérience, a remis la rédaction de ce livre en question. Il faudra bien des années avant qu'il ne tombe entre vos mains...




 

Conduit avec humour et légèreté, ce récit tiré d'une histoire vécue est un parcours initiatique sur les chemins de la spiritualité. Une véritable enquête sur “l’après” qui s'adresse aux athées comme aux convaincus, un livre positif au caractère intime et sensible. La mort, ici, est rapportée de façon lumineuse. Nos chers disparus laissent trop souvent une place incommensurablement vide, vide de cette absence mais également vide de sens... Cela suscite en soi des interrogations, on cherche des réponses... A la douleur d'un frère parti trop tôt, s'ajoute le sentiment de culpabilité face à un geste irréparable. Avec Ina et à travers elle, Miel explorera et avancera sur le chemin de sa spiritualité. Mort, vie étant liées dans le même effluve, la même synergie...Un récit pur, troublant, universel qui pourrait aider beaucoup d'entre nous à répondre à la si douloureuse question : comment survivre aux êtres qui nous sont chers ?

"Comme La vie après la vie du Dr Murphy ou La source noire de Patrice van Eersel, ou les ouvrages de Castaneda qui ont marqué ma génération, Au-delà de David est un livre-référence qui fera date et deviendra un classique."         

(Gaëlle Kermen, ancienne critique littéraire à France-culture et à la revue Esprit)

"C'est un livre remarquable et positif que nous propose Muriel Martinella. On parle de la mort mais de façon lumineuse. Nos chers disparus laissent trop souvent une place incommensurablement vide, de cette absence mais également vide de sens... Cela suscite évidemment des interrogations en nous, on cherche des réponses... L'écriture est lucide, amusante et amusée. Mort, vie sont liées dans le même effluve, la même synergie..."

(Sophie Songe, chroniqueuse littéraire)

Hôpital, 33 scènes découpées au scalpel à rire ou à pleurer... (Nouvelles)

ASIN : B018K4B8J4

Situations cocasses ou dramatiques... toutes tirées de faits réels : l'infirmière fraîchement sortie de l'école confrontée à un patient lubrique, l'infirmier gaffeur, la petite fille chauve qui se venge sur ses poupées, le malade terrorisé par l'anesthésiste déjanté, le chirurgien qui se prend pour le Roi-Soleil, la visite de l'insupportable cousine hystérique, la vieille dame qui passe ses journées dans le couloir pour échapper à la mitraille du marteau-piqueur... Avec ces 33 nouvelles qui peuvent se lire comme un roman, Muriel Martinella pose un regard à la fois pudique et inquisiteur, ironique et indulgent sur ce microcosme si particulier qu'est l'hôpital, que nous avons tous fréquenté un jour, que ce soit en tant que malade, visiteur ou… personnel soignant. Un livre enlevé, tonique, drôle, souvent émouvant. Hôpital, même pas mal!... Un livre qui fait du bien.

WANTED (Roman jeunesse)

ASIN : B06XCYV3J6

Ce roman s'adresse aux filles comme aux garçons de 10-13 ans. Il comprend de nombreuses illustrations en noir et blanc.
Déboires d'un pré-ado partagé entre sa sensibilité et son besoin de rébellion tant les rapports avec ses parents et sa soeur sont devenus difficiles. Le mauvais bulletin scolaire qui les attend dans la boîte aux lettres va précipiter son désir de fuite. Alors qu'il sort son chien, c'est décidé, ce soir, il ne rentrera pas...
Une aventure qui le mènera jusqu'à un camp gitan. 
Dans cette communauté, aux traditions et modes d’existence à l’opposé de la sienne, Bastien sera confronté pour la première fois à la mort, la peur et la douleur. Il y connaîtra les valeurs essentielles de la vie et de la famille, les violons et les guitares, les sifflements d'oiseaux et l'amour de la jolie Sara. Jusqu’à que ce repaire, ce lieu d’asile où il avait trouvé sûreté et protection, se révèle être un véritable coupe-gorge.
Pris entre deux feux, Django la terreur d'un côté et la police de l'autre, il lui faudra choisir son camp pour sauver sa peau...

L'île de Lilliput (micro nouvelles)

Des nouvelles lilliputiennes pour un cocktail de fantaisie et de science- fiction, d’humour noir et de poésie, de mélancolie et d’absurde… 
"Lorsque j’écris les mots sont à la fête, j’aime jouer avec leur sens et leur sonorité comme un musicien avec son instrument… j’aime explorer des facettes de vie en imaginant ce qui se cache derrière dans un univers décalé aux antipodes de la réalité. J’écris sur mes obsessions avec une certaine mélancolie teintée de burlesque et mes rêves éveillés peuvent devenir cauchemars ou joyeux fantasmes. Dans ces micro-nouvelles, les objets inanimés ont une âme, on peut acheter des « premières fois », l’an 3000 peut se conjuguer au présent et des hordes de gens peuplent les pages, les plages et les pâturages…
Un reflet de la vie sans queue ni tête. Basculerez-vous dans mon univers ? 

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube