Rechercher
  • Muriel Martinella

Mes lunettes (tome 3 et fin).


Je ne vous parlerai plus de mes lunettes. Le sujet est clos. Enfermé dans son étui. On n’y reviendra pas. Je ne pensais pas vous reparler de la poste non plus. J’en suis revenue.

Je découvre aujourd’hui que j’y suis allée pour rien. Même la première fois. J’aurais pu m’en passer si j’avais su. C’était pour un paquet, si vous voulez savoir. Un livre. Un exemplaire dédicacé de Lucie F pour un ami facebookien. Alors que je m’escrimais à maîtriser la maudite bête qu’est Scrivener, le logiciel d’écriture qui m’aide à mettre en page mes livres, ce féru d’informatique m’avait secourue. Tout ça par mails. Sans lui, jamais Lucie F n’aurait vu le jour en version papier. Lui envoyer le bouquin était la moindre des choses…

Sauf qu’aujourd’hui, je reçois un mail de cet ami que je ne connais pas. Venu du Nord de la France, il se trouve en vacances près de chez moi. Peut-il me rendre visite ? Si j’avais été au courant de sa venue, je me serais épargnée cet envoi à la poste et cette pseudo perte de lunettes.

Je suis contente de faire sa connaissance lorsqu’il arrive. A-t-il reçu mon livre, au moins ? est la première question que je lui pose. Il n’était pas chez lui, il a reçu un avis de passage du facteur. A son retour dans le nord, il lui faudra aller à la poste chercher le livre…

Il ne manquerait plus qu’il y oublie ses lunettes !


0 vue

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube