Rechercher
  • Muriel Martinella

Manderley for ever


Suis en train de lire "Manderley for ever" de Tatiana de Rosnay paru chez Albin Michel et je me régale tant l'écriture est juste et brillante...

Il retrace la vie de Daphné du Maurier, brillante auteure d'origine française dont la mère s'appelait, elle aussi, Muriel. Daphné Du Maurier est entrée dans ma vie lorsqu'une tante m'a offert "Rebecca" pour Noël. Je devais avoir 12 ans, et j'étais un vrai rat de bibliothèque. Ce livre a été une révélation, je crois que c'est là que j'ai voulu être romancière. Bien que je n'aie commencé à écrire que beaucoup plus tard.

On doit également à cette auteure le film d'Hitchcock "les oiseaux" tiré d'une de ses nouvelles du même nom.

Mais voyons ce que dit Tatiana de Rosnay à propos de Daphné du Maurier dans son livre "Manderley for ever" :

"Je l’ai décrite comme si je la filmais, caméra à l’épaule, afin que mes lecteurs comprennent d’emblée qui elle était. J’ai décrypté ses livres, sa voix, son regard, sa façon de marcher, son rire. J’ai écouté ses enfants, ses petits-enfants. Autour des maisons qu’elle aimait avec passion, j’ai dressé le portrait d’une écrivaine atypique et envoûtante, méprisée des critiques parce qu’elle vendait des millions de livres. Son univers macabre et fascinant a engendré une œuvre complexe, étonnamment noire, à l’opposé de l’étiquette « eau de rose » qui lui fut si injustement attribuée.

Ce livre se lit comme un roman, mais je n’ai rien inventé. Tout y est vrai. C’est le roman d’une vie."

Un très bon moment de littérature en tout cas !


14 vues

ME SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube