top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurmurielmartinellaauteur

Celle qui criait au loup de Delphine Saada publié chez Plon

Je suis dans ma période Thriller. Mais pas n’importe quel thriller. J’aime bien ceux qui concernent l’étude psychologique d’une femme dont les traumatismes la poussent à péter les plombs. L’autopsie de son comportement, de ses élucubrations avant que ce qui doit arriver, n’arrive.

Dans « Celle qui criait au loup », j’ai été servie et bien servie. Ecrit par un médecin, il est crédible et bouleversant. Et le thème de ce roman pourrait être « est-on véritablement obligé d’aller soigner ses névroses », vous savez d’aller gratter là où ça fait mal, allongé sur le divan d’un psy ?

Après la lecture de ce roman, on n’en est plus très sûrs. Ne vaut-il pas mieux, toute sa vie, cohabiter avec ses tourments intérieurs sans affronter la tempête une fois que les digues auront sauté ?

Dans ce livre, il est question aussi des rapports mère-fille. Ce qui est intéressant et touche une majorité de familles. Comment réagir lorsque sa fille a hérité d’une personnalité dans laquelle on ne se reconnait pas ou trop en tant que mère ? qu’est-ce que cela renvoie de sa propre enfance, qui plus est lorsque la mère est infirmière, très sérieuse, très impliquée dans son travail et dans l’éducation de ses enfants mais dont on ressent peu à peu son incapacité à ressentir du plaisir dans le quotidien avec ses enfants ?

Son mari, bien conciliant, va la voir graduellement perdre pied et va, à la suite à d’une négligence plus sévère que les autres envers sa fille de 6 ans, la contraindre à entamer une thérapie. Pour ne pas que l’équilibre familial se rompt, elle consentira à contrecœur. Et progressivement, des choses vont se mettre en place avec le thérapeute jusqu’au dénouement.

Une écriture puissante pour ce premier roman d’un auteur à suivre !


4ème de couverture :


"Quand les filles parlent d'elle, tout bas, entre deux portes, elles disent qu'elle est fière et hautaine, aussi belle qu'une lumière froide. On a rien contre elle, qui peut avoir un truc contre Albane, elle est parfaite ? Faut juste reconnaître que c'est pas normal de passer autant d'années à travailler avec une personne sans rien savoir d'elle."

Albane est une infirmière modèle, respectée et appréciée de ses collègues, qui pourtant ne savent rien d'elle. Après des journées éreintantes dans son service, elle s'occupe de ses deux enfants jusqu'au retour de leur père. Elle le fait parce qu'il le faut, sans plaisir. Depuis peu, quelque chose la déstabilise et la dérange chez sa fille de six ans. Albane développe un comportement inquiétant envers Emma, au point d'alerter son mari qui ne lui laisse pas le choix... D'une écriture intense et fulgurante, Delphine Saada décrit l'effondrement d'une femme contrainte à revenir sur son passé, signant un roman qui trouble et bouleverse.




21 vues0 commentaire
bottom of page